Portrait projet
Vendredi
Félix de Monts / Julian Guérin

Le constat

Créée, en 2015 par Félix de Monts et Holy Sicard-Razaka, l’association Vendredi se bat contre l’idée qu’il est impossible de concilier sa carrière et ses valeurs. Comment ?
Faire un Vendredi c’est dédier 1 jour de travail par mois, par semaine voire parfois plusieurs « Vendredi » la même semaine, à mettre ses talents au service d’une association ou d’une entreprise sociale.

Aujourd’hui plus de 150 organisations ont adopté le Vendredi dont Mazars, Aéroport de Paris, Air Liquide, Singa, l’Institut Télémaque, Article 1, Simplon….

Les entreprises mettent en place le concept Vendredi notamment pour répondre à des enjeux d’attractivité, de développement des talents, de mobilité, de gestion des carrières et d’accompagnement des seniors. Et évidemment pour contribuer à leur échelle à rendre la société plus belle.

Le Rôle de Vendredi est d’accompagner les personnes, les projets à fort impact social et les entreprises à simplifier la mise en place de ces expériences de Mécénat de Compétences.

L’ambition

Un concept qui se veut une réponse à des enjeux à la fois économiques et sociaux de quête individuelle de sens, d’engagement et d’esprit entrepreneurial, d’évolution du travail, de développement des talents, attractivité et ouverture de l’entreprise sur son écosystème, de besoin sociétal de décloisonnement.

il y a 26 millions de salariés en France. A terme, il devrait y avoir 26 millions de « Vendredi » chaque semaine.

Ce qui nous a séduits…

Entreprendre&+ est convaincu de l’importance d’aider les grandes entreprises à se transformer de l’intérieur pour qu’elles deviennent des sources d’innovation sociale et rendent possible l’épanouissement de leurs collaborateurs et collaboratrices.